Le projet Funoc

Enregistrer au format PDF

Un double constat est à l’origine du projet de la FUNOC, projet porté par les grands mouvements syndicaux et ouvriers (FGTB et MOC).

  • Une partie importante de la population sort du système scolaire après des échecs répétés et sans avoir acquis une réelle formation de base (moins de 40% d’une classe d’âge termine l’enseignement secondaire).
  • Aujourd’hui, pour trouver un emploi et participer à la vie sociale en tant que citoyen à part entière, une réelle formation de base est de plus en plus indispensable.

L’avenir d’une population importante est donc de plus en plus menacée par les mutations technologiques, économiques et sociales.

  • Face à l’ampleur du problème, la FUNOC a toujours préconisé la création d’une structure de type "Université Ouverte". Celle-ci aurait constitué à l’échelle de la Communauté française de Belgique, un pôle de recherches et de formation centré sur le développement de méthodes et de contenus appropriés aux personnes peu qualifiées et peu scolarisées ; cette structure aurait été articulée aux autres filières de formation pour adultes, comme la Promotion sociale ou la Formation professionnelle.
  • Dans cette perspective, la FUNOC (Formation - Université Ouverte - Charleroi) développe, depuis 1977, un ensemble de dispositifs de formation s’adressant aux jeunes et adultes peu qualifiés et peu scolarisés de la région de Charleroi. Plus d’un millier de personnes y trouvent chaque année la possibilité de se former et de se qualifier.
  • La FUNOC est une asbl coprésidée par le Secrétaire régional de la FGTB et par le Secrétaire fédéral du MOC ; la Ville de Charleroi est partenaire dans le Conseil d’Administration et la FUNOC bénéficie de l’appui financier de divers pouvoirs publics, principalement du Ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle de la Région wallonne, de la Commission des Communautés Européennes (Fonds Social Européen), ainsi que du FOREM.

LA FUNOC EN VIDEOS